Gestion des comportements

Les contrats pédagogiques

L'idée d'un contrat pédagogique est de responsabiliser l'enfant dans son comportement. Il est acteur mais il n'est pas seul face aux défis qui se posent devant lui. Pour qu'un contrat soit efficace il faut que l'enfant ait envie de changer et soit prêt à faire des efforts et que ses parents soient preneurs et collaborent également.

Voici un exemple de cheminement général pour établir un contrat :

  1. Observer le comportement de l'enfant et expliquer précisément ce qui pose problème (j'attends ceci mais j'observe cela). Noter et dater les observations afin d'avoir des exemples concrets à montrer à l'enfant et à ses parents.

  2. Faire le constat avec les parents, et éventuellement d'autres professionnels suivants déjà l'enfant (p. ex. psychologue scolaire), que le comportement de leur enfant n'est pas adéquat (donner des exemples concrets et précis) de la nécessité d'aider leur enfant à évoluer dans son comportement. Appuyer sur le fait que l'enfant ne peut pas changer seul et qu'il faut lui donner des outils. Il n'est pas "fautif" mais à besoin qu'on le guide. Leur expliquer le principe du contrat pédagogique.

  3. Une fois que les parents sont partants pour faire un contrat, il faut les revoir avec l'enfant. A cette étape il faut discuter avec l'enfant pour le faire prendre conscience que son comportement ne va pas et qu'il doit évoluer. Généralement l'enfant en est déjà conscient mais c'est important qu'il puisse exprimer lui-même ce qui ne va pas pour qu'il soit entièrement acteur du projet.

  4. Etablir par écrit le constat de la situation avec l'enfant et les parents et définir les besoins de chacun. Qu'est-ce qui va bien ? Qu'est-ce qui ne va pas ? Il faut qu'il puisse s'exprimer tout autant que l'enseignant-e et les parents.

  5. Définir ensemble des objectifs atteignables, visibles et précis. Cela ne sert à rien d'en mettre trop à la fois, sans quoi l'enfant risque de se décourager.

  6. Réfléchir et éventuellement lister les conséquences si l'enfant n'atteint pas un objectif en cours de route.

  7. Réfléchir et lister des moyens précis et pratiques permettant d'atteindre et de réussir ces objectifs.

  8. Réfléchir à l'évaluation et établir une échéance du contrat. Qui pourra voir si les objectifs sont atteints ? Comment ? Quand?

  9. Discuter de ce qui se passera si les objectifs sont atteints ainsi que s'ils ne sont pas atteints.

  10. Chaque partie signe le contrat, cela donne de la valeur et du sérieux et cela responsabilise l'enfant.

  11. Pour ma part, je plastifie un des exemplaires du contrat que l'enfant garde à sa place et peut relire s'il a besoin de se rappeler un moyen. Parfois c'est moi qui lui demande de relire le contrat et d'y réfléchir.

Vous trouverez ci-dessous deux exemples de contrats anonymisés que j'ai passé avec des élèves en 5P. L'un a très bien fonctionné et nous avons rapidement vu des progrès et l'autre n'a pas eu beaucoup d'effets, même si tous l'enfant et ses parents étaient bien engagés dans le processus. Dans tous les cas, la relation aux parents et à l'enfant a évolué positivement puisqu'ils ont vu que l'école n'était pas une "ennemie" qui sanctionne tous les agissements de leur enfant mais bien une partie pouvant aider leur enfant.

Je vous mets également un exemplaire vierge du contrat si vous souhaitez l'utiliser comme base. Bien entendu, c'est à adapter au cas par cas.

 
La charte olympique

En 2019-2020, Lausanne est ville hôte pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). Avec les Jeux Olympiques d’été à Tokyo en juin 2020, c’était l’occasion de prendre ce thème-là pour cette année scolaire. D’autant plus que j’enseigne dans une région où auront lieu certaines compétitions.

J’en ai profité pour adapter mon système de gestion des comportements en me basant sur les valeurs olympiques : l’excellence, le respect et l’amitié. Après avoir discuté de la valeur de la vraie charte olympique ainsi que de ces valeurs, nous avons créé notre propre charte pour la classe.

Mon système de gestion des comportements fonctionne du même principe que les “feux rouges, oranges, verts” ou la “météo du comportement” (dont vous trouverez le principe très bien expliqué chez Maitresse Ecline par exemple). Chaque matin, les élèves ont leur étiquette dans la couronne d’or. S’ils ne respectent pas une règle, je déplace leur étiquette dans la couronne d’argent, puis de bronze et finalement noire. Ensuite c’est une sanction. A la fin de la journée, ils reportent la couleur dans laquelle ils sont dans leur agenda (à côté du nom du jour) : jaune, gris, orange/brun, noir. A la fin de la semaine, je mets un tampon “couronne” (spécialement créé sur ce site suisse) s’ils sont restés toute la semaine dans l’or ou l’argent. S’ils ont été une seule fois ou plus dans le bronze ou le noir, ils ne reçoivent pas ce tampon. Après avoir obtenu 10 tampons “couronne” ils ont le droit de choisir une petite récompense dans ma boite à cadeaux (autocollants, crayons rigolos, et autres petites choses achetées aux soldes).

Ce système permet aux parents de suivre le comportement de leur enfant au jour le jour et donne un objectif aux élèves tout en les responsabilisant. De plus il ne me prend pas beaucoup de temps. Les récompenses peuvent également être données sous forme de privilèges mais personnellement je sais que je n’arrive pas à suivre le rythme avec mes 22 élèves…

 

A découvrir ici en format pdf ou Pages.

Polices d’écriture utilisées : Bang Whack Pow, Comic Sans MS

 
Les permis de voyage

En 2018-2019, mon thème de l’année était le tour du monde. Je me suis basée sur l’idée d’une collègue pour mon système de gestion des comportements.

Les élèves ont 4 cartes “Permis de voyage” que je leur retire s’ils ne respectent pas une règle et les accroche à côté de la règle non respectée. A la fin de la semaine, chaque élève colorie une case sur sa “carte du monde” (chaque semaine d’une couleur différente pour avoir un contrôle). Lorsqu’il colorie une case avec une étoile, il a le droit de choisir un privilège. Si un élève se comporte particulièrement bien à une occasion, il peut gagner une carte “bonus”. De même si je veux encourager la classe entière, ils peuvent gagner une carte collective (ou en perdre…).

A découvrir ici en format pdf ou Pages.

 

Polices d’écriture utilisées : Sugarpunch Demo, Meatloaf, Helvetica Neue

 

contact & mot de passe

Pour des questions de confidentialité et de droits d’auteurs, certaines pages ne sont accessibles qu’aux enseignants suisses ayant une de ces adresses  :

  • @edu-vd.ch

  • @vs.educanet2.ch

  • @ju.educanet2.ch

  • @edufr.ch

  • @educ-biel-bienne.ch

  • @rpn.ch

  • @edu.ge.ch

  • @etu.hepl.ch

Ecrivez-moi un petit mot (cordial, merci ;-)

pour recevoir le mot de passe ou pour toute autre information.

Joanne

PS: il va de soi que je ne répondrai pas aux messages vides ou non motivés...

© 2020 par la maitresse décolle